Catégorie : EN FRANCE

CONGRES ESPERANTO-FRANCE 2022

En 2022, le congrès interassociatif de l’Espéranto en France aura lieu dans le verdoyant Périgord, connu pour ses truffes, sa cuisine, ses mille châteaux et sa douceur de vivre dont jouissent les hommes depuis l’âge des cavernes.

Le congrès aura lieu du jeudi 26 au dimanche 29 mai 2022, dans le foyer socio-culturel de Trélissac, 827 rue Eugène-Le Roy (près de l’église). Ce très grand bâtiment offre de nombreuses salles, dont certaines très grandes, pour des réunions de groupes, grands et petits.

De nombreuses activités sont prévues, des conférences, ateliers, excursions, préparation aux examens, dédicaces de livres, concert, repas, sans oublier les réunions, officielles et autres, d’Espéranto-France et d’autres groupes.

Venez dans le Périgord, vous n’allez pas vous ennuyer !

Plus d’information sur le site du congrès : http://esperanto-gep.asso.fr/kongreso_2022

L’ESPERANTO AU BAC

Le bac blanc d’espéranto a pour but de préparer les lycéens à la future épreuve d’espéranto, langue facultative au baccalauréat.

Il est destiné en priorité aux lycéens des classes de premières.

Il se déroule chaque année depuis 2016, vers fin mai ou début juin.

L’épreuve se déroule dans les « lycées pilotes espéranto » et en fonction de la demande dans certains centres culturels d’espéranto.

Il s’agit d’une épreuve écrite qui dure deux heures et comprend à partir d’un texte en langue originale (espéranto) d’une trentaine de lignes :

  • la réponse en espéranto à quelques questions portant sur le texte,
  • la traduction en français de 6 à 8 lignes du texte,
  • la rédaction d’un essai de 100 à 150 mots sur une thématique relative au texte présenté.

L’épreuve a pour but d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression du candidat en espéranto.

Des préparations sont organisées. N’hésitez pas à nous contacter via ce site.

Pour plus d’informations : https://esperanto-france.org/bac-blanc-esperanto

Citations

Citations

Voici quelques citations sur la nécessité d’une langue commune.
De Descartes à Vincent Cespedes, de Jules Verne à Albert Jacquard, les défenseurs de l’espéranto comptent des personnalités de tous horizons.


Cit. René Descartes
(31/03/1596 – 11/02/1650) 

« Il faudra que l’humanité crée une langue internationale : sa grammaire sera si simple qu’on pourra l’apprendre en quelques heures ; il n’y aura qu’une seule déclinaison et une seule conjugaison ; il n’y aura point d’exceptions ni irrégularités et les mots dériveront les uns les autres au moyen d’affixes. »


Ne trouvez-vous pas que l’espéranto ressemble à la proposition définie par  Descartes ?

Cit. Albert Jacquard
(23/12/1925 – 11/09/2013)

« Je souhaite que l’enseignement de l’espéranto soit officialisé par les autorités de nombreux pays. Un jour viendra où tout être humain aura utilisé l’espéranto comme instrument de mise en commun. »

Cit. Vincent Cespedes

« Créer l’Europe c’est créer des ponts,  des passerelles.  Mais je parle vraiment des choses humaines, je ne parle pas simplement des ponts financiers et de frontières douanières qui se lèvent(…) C’est possible avec internet, avec la réflexion d’une langue commune européenne, qui serait autre que l’anglais, qui serait une langue inventée, créée, ou l’Espéranto qui fonctionne bien. »
(les Euronautes 19 juin 2009)

Cit. Michel Onfray

« L’espéranto propose d’habiter une langue universelle, cosmopolite, globale qui se construit sur l’ouverture, l’accueil, l’élargissement ; elle veut la fin de la malédiction de la confusion des langues et l’avènement d’un idiome susceptible de combler le fossé de l’incompréhension entre les peuples. »

(Le Monde, chronique du 10 juillet 2010)

François CavannaCit. François Cavanna

« Vous ne voulez pas de l’espéranto ? vous aurez l’anglais. Bien fait pour vos gueules ! »

© Esperanto Creon 2022 Tous droits réservés - Mentions légales
Créon Gironde - France