Auteur/autrice : Morine

CONGRES ESPERANTO-FRANCE 2022

En 2022, le congrès interassociatif de l’Espéranto en France aura lieu dans le verdoyant Périgord, connu pour ses truffes, sa cuisine, ses mille châteaux et sa douceur de vivre dont jouissent les hommes depuis l’âge des cavernes.

Le congrès aura lieu du jeudi 26 au dimanche 29 mai 2022, dans le foyer socio-culturel de Trélissac, 827 rue Eugène-Le Roy (près de l’église). Ce très grand bâtiment offre de nombreuses salles, dont certaines très grandes, pour des réunions de groupes, grands et petits.

De nombreuses activités sont prévues, des conférences, ateliers, excursions, préparation aux examens, dédicaces de livres, concert, repas, sans oublier les réunions, officielles et autres, d’Espéranto-France et d’autres groupes.

Venez dans le Périgord, vous n’allez pas vous ennuyer !

Plus d’information sur le site du congrès : http://esperanto-gep.asso.fr/kongreso_2022

CAFE ESPERANTO salle des TROUBADOURS

Mardi  8  Mars « Journée internationale des droits de la femme »

Joël, notre animateur avait proposé de parler en espéranto d’une femme exceptionnelle : Marie MARVINGT

Sa vie avait été relatée dans le journal « Espéranto-info » de décembre 2021 et avait fait vive impression.
Nous avons pu préparer nos interventions en lisant en espéranto et en français les exploits de cette femme exceptionnelle.

Par exemple : Marie, pilote – Marie, cycliste – Marie, infirmière – Marie, journaliste …..
Née le 20 février 1875 à Aurillac – morte le 14 décembre 1963
Elle fut la femme la plus décorée de France.

Prochain Rendez vous mardi 12 avril de 17h30 à 20h
Salle des Troubadours – 31, avenue du Général de Gaulle à Libourne

CAFE ESPERANTO salle des TROUBADOURS

Mardi 8 février, nous étions une douzaine de participants pour bavarder en espéranto.

Le thème de la soirée était la chandeleur.
Même si cette fête avait eu lieu le 2 février, personne n’a trouvé à redire pour déguster encore quelques bonnes crêpes accompagnées d’un verre de cidre.

Ce fut l’occasion d’échanger nos recettes et nos secrets de fabrication selon nos origines. Ce fut un régal à tous points de vue !

Vivement notre prochaine rencontre le mardi 8 mars ! Le thème de la soirée sera « la journée internationale des droits de la femme ».

CAFE ESPERANTO chez les TROUBADOURS

Janvier, reprise des rencontres Libournaises tous les deuxièmes mardis du mois.

Mardi 11 janvier de 17h30 à 19h30 notre premier rendez-vous de l’année a eu lieu chez « les Troubadours ». Nous étions heureux de nous retrouver après plusieurs mois d’absence et de partager une galette et des jus de fruits dans un lieu accueillant et chaleureux. L’objectif de nos réunions est de nous exprimer en espéranto pour gagner en fluidité et enrichir notre vocabulaire.

Prochain rendez-vous mardi 8 février à 17h30
31, avenue du Général de Gaulle à Libourne – Salle des Troubadours.

L’ESPERANTO AU BAC

Le bac blanc d’espéranto a pour but de préparer les lycéens à la future épreuve d’espéranto, langue facultative au baccalauréat.

Il est destiné en priorité aux lycéens des classes de premières.

Il se déroule chaque année depuis 2016, vers fin mai ou début juin.

L’épreuve se déroule dans les « lycées pilotes espéranto » et en fonction de la demande dans certains centres culturels d’espéranto.

Il s’agit d’une épreuve écrite qui dure deux heures et comprend à partir d’un texte en langue originale (espéranto) d’une trentaine de lignes :

  • la réponse en espéranto à quelques questions portant sur le texte,
  • la traduction en français de 6 à 8 lignes du texte,
  • la rédaction d’un essai de 100 à 150 mots sur une thématique relative au texte présenté.

L’épreuve a pour but d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression du candidat en espéranto.

Des préparations sont organisées. N’hésitez pas à nous contacter via ce site.

Pour plus d’informations : https://esperanto-france.org/bac-blanc-esperanto

RAUZAN

RAUZAN

Au coeur de l’Entre-Deux-Mers à 15km de Saint-Emilion, Rauzan est un charmant village qui possède plusieurs sites agréables.

Le château :

Le village conserve les ruines de son château construit sur un terrain élevé au 13ème siècle sous les auspices du roi anglais. Après la guerre de Cent Ans, il a été restauré dans un style gothique.
Les derniers témoins de ce fort sont visibles : rempart à créneaux, pont à trois arches en ogives et un manoir orné de fenêtres avec des espars accompagnant la tour de ronde majestueuse, haute de 31 mètres, d’où l’on jouit d’une belle une vue sur la campagne.

Renseignements – Renseignements : Château de Rauzan
Tél : 05.57.84.03.88
chateauderauzan@gmail.com

L’église:

L’église montre trois portails intéressants du 13e siècle et un clocher ajouré

Les blanchisseries :
A proximité, au fond d’un vallon, dans un virage entrant dans le village au bas de la route D128 se trouve deux charmants lavoirs.

Photos : w w w. l a v o i r s. o r g Lavoirs de France

La rivière souterraine et la grotte Célestine

Cette grotte a été découverte tout à fait  accidentellement par un marchand de céréales qui habitait la rue Lansade dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Il a décidé de creuser un puits derrière sa maison. On découvre alors une grotte où l’on peut voir des stalactites et des stalagmites et au fond de laquelle coule un ruisseau.
Il fit construire un escalier en pierre pour accéder de sa maison au ruisseau souterrain et tirer profit de l’affaire.
Les femmes de chambre habillées selon une coutume du XIXe siècle, avec une jupe longue, un tablier campagnard et des sabots guidaient les visiteurs intéressés qui payaient 3 groschen pour voir cette curiosité grâce à une bougie.
On dit que Napoléon III est venu pour inaugurer le lieu et le surnommer « grotte de torrents ».
Ensuite, ce lieu a été négligé et peu de gens connaissent son existence.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été utilisé comme refuge.
En 1995, un conseil de vi

llage a exploré la possibilité de rouvrir la grotte au public. Cela a été rendu possible dès mars 2002. Deux guides sont prêts à vous accompagner comme spéléologues. Il est mis à votre disposition bottes et casque. Il est sage d’avoir vêtements adaptés : l’endroit est humide et le sol parfois argileux ; il est même parfois nécessaire de ramper à quatre pattes sur le chemin de la visite.

L’abbaye de Sainte Ferme

Construite par les « moines noirs » avant le XIe siècle, l’abbaye bénédictine de Sainte Ferme survit avec succès dans son intégralité : une abbaye église (ses parties les plus anciennes du XIIe siècle) et des bâtiments conventuels, grâce au dévouement des abbés et des villageois qui l’ont défendu tout au long des siècles. Elle a été fortifié pendant la guerre de Cent Ans, et depuis lors elle rayonnait dans les environs et accueillait les pèlerins de Compostelle.

Mais il a été gravement endommagé pendant la guerre interconfessionnelle. Sur les murs, vous pouvez voir le marques de la masse salariale des tâches, aussi celles des calvinistes.
A l’intérieur se trouve la voûte en berceau de la nef et surtout les chapiteaux romans avec des sculptures représentant  des scènes bibliques, ou des fleurs ou des animaux (lions, pélican).
La sculpture la plus remarquable est celle montrant David tuant Goliath, sur la pilier droit de l’abside nord.
Dans la cour intérieure le cloître a disparu, mais l’ancien puits demeure.
Un trésor de 1300 monnaies romaines découvert en 1986 non loin du lieu.
La mairie occupe l’ancienne résidence de l’Abbé. Il y a une fresque représentant la Justice dans une salle voûtée où régnait l’Abbé.

Traduction par Klodin’ Pomirol et Marcelo Redulez membres de l’espéranto-gironde

SADIRAC

Aux alentours de Créon, la Maison de la Poterie et La ferme des légumes oubliés sont visibles sur la commune de Sadirac.

LA MAISON DE LA POTERIE 

La maison est construite autour des vestiges d’un four de potier du XIXe siècle.
Le musée valorise l’œuvre des potiers et explique l’histoire locale de la poterie traditionnelle de ce village de l’Entre-Deux-Mers, qui s’est longtemps développée grâce à la bonne qualité de l’argile du sol.
Au XVIIIe siècle, il y avait 150 potiers, soit la moitié de la population.
Le musée, modernisé en 2007, présente une collection permanente de 200 pots (du XIVe siècle à nos jours) mis au jour lors des fouilles du village. Des expositions temporaires peuvent également être vues dans le musée.
Chaque année, une fête de la poterie est organisée pendant un week-end en juin.

Adresse du Musée: Place Fouragnan
33670 Sadirac
Fermé le dimanche
Téléphone : 05 56 30 60 03
Pour plus d’informations : museepoterie@sadirac.com

LA FERME : « Oh  légumes oubliés »

Au milieu d’un parc aménagé, on vous propose plus de 600 plantes comestibles différentes dans des jardins de conservation de culture biologique qui montrent citrouilles, légumes, fruits,
racines, fleurs, graines, plantes comestibles, sauvages et épicées, dont le nom, souvent inconnu de vous, peut vous surprendre.

Les jardins changent selon les saisons.

En vous promenant dans un labyrinthe, vous découvrirez une cuisine qui date de l’Antiquité et vous  dégusterez des aliments extraordinaires lors d’une collation.
Les produits sont préparés dans la conserverie sur place.
Après dégustation, il est possible d’acheter quelques spécialités locales mais aussi des livres ou des céréales dans la boutique.
La visite comprend : une visite des jardins, d’un labyrinthe et d’un parc et une dégustation.

Informations :
Adresse : Château de Belloc 33670 Sadirac
Telephone : (33) 05.56.30.61.00 ou (33) 05.56.30.62.00
http://www.ohlegumesoublies.com/horaires.as

© Esperanto Creon 2022 Tous droits réservés - Mentions légales
Créon Gironde - France